Les médicaments sont-ils dangereux, inutiles ou inefficaces ?

Les professeur Debré et Even retravaillent leur ouvrage « guide des 4000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux » publié il y 2 ans. Leur livre leur a value la radiation de l’ordre des médecins mais ils persistent précisant qu’un tiers des médicaments ne serviraient à rien. Rien ne vaut le point de vue du spécialiste du médicament : le pharmacien

Des médicaments dangereux?

Les médicaments sont des produits dangereux. Mais bien utilisé, ils peuvent soigner des maladies et permettent de retrouver un confort de vie perdu. Tous sont efficaces. Pour être autorisés en France, les laboratoires doivent soumettre d’importants dossiers expliquant efficacité, dangerosité, risques, profils d’actions, vitesse d’actions et élimination. Ces dossiers sont issus de longues recherches (environ 10 ans) et de tests sur animaux et sur l’homme assez pointus. De même, durant toute leur vie, les médicaments sont en permanence surveillés par le recueil de pharmacovigilance et par la remise en question régulière de l’ANSM (Agence National de Sécurité du Médicament)

Encadré par des professionnels qualifiés

C’est pour cette raison que le médicament est encadré par des professionnels de santé qualifié que sont les pharmaciens. A chaque étape, de la production de la matière première à la délivrance en pharmacie, le médicament fait l’objet d’un suivi pointilleux. Vous ne vous le procurez que dans des pharmacies contrôlées et le pharmacien veille à ce que vous le preniez correctement : rappel de posologie, mise en garde, question « anodine » permettant de révéler une mauvaise utilisation, nombre de boites limité, …Les pharmaciens et leurs équipes veillent sur vous.

Ce qui est vraiment dangereux    

L’occasion est donnée de parler de risque avec les médicaments. Un traitement chronique ou traitement de fond est efficace si la prise de médicament est régulière. La prise irrégulière peut être dangereuse, entrainer une perte d’efficacité ou même la mort. Près d’un patient sur 2 prendrait correctement son traitement en France et engendrerai des surcouts de près de 9 milliards d’euros, 1 million de journées d’hospitalisations inutiles et 8000 morts. De tels ouvrages entraînent des doutes infondés sur les traitements recommandés, l’arrêt des traitements et une hausse rapide des hospitalisations.

 

Retenons effectivement de ces ouvrages que la prise systématique de médicament est effectivement dangereuse, notamment lors de prises multiples et lorsque vous souffrez de maladie chronique. Cependant, les discussions avec vos médecins et vos pharmaciens entraînent la décision éclairée de traitement, qu’il faut réévaluer si vous souhaitez l' arrêter. Le choix de ne pas se soigner est possible, le risque est à connaître !

Dr Xavier MOSNIER-THOUMAS