Les médecins repartent à la chasse au cancer colorectal

Une nouvelle campagne de dépistage du cancer colorectal est lancée ce lundi 7 novembre par l’institut national du cancer. Ce sont les médecins généralistes qui auront la mission d'organiser le dépistage de leurs patients de 50 à 74 ans.

Le cancer colorectal

Le cancer colorectal est un des cancers les plus meurtriers en France. Avec plus de 17 000 décès annuel, c’est la 2ème cause de décès par cancer en France. Chaque année, ce sont plus de 42 000 malades qui sont détectés. Pourtant, cette maladie peut être facilement soignée si elle prise suffisamment tôt. C’est justement l’intérêt de ces campagnes de dépistage précoce.

Le cancer colorectal est une tumeur qui touche le gros intestin. Elle se développe à partir des cellules de la paroi du tube digestif, formant en premier lieu une tumeur bénigne, un polype. Ce dernier se développe lentement mais peut devenir cancéreux. La consommation importante de graisse animale, d’alcool de fibres et de tabac est un des facteurs augmentant le risque de ce cancer, les légumes étant, eux, protecteurs.

 

Un dépistage organisé

Les médecins vont cibler leurs patients de 50 à 74 ans. Ils remettront aux patients cibles une enveloppe contenant explications, enveloppe retour et surtout le test immunologique . Dans certains cas, le médecin réorientera leurs patients vers un centre d’oncogénétique pour encadrer le risque.

Ce test consiste à récupérer un prélèvement de vos selles et de les envoyer rapidement dans un centre d'analyse qui vous donnera le résultat dans un délai maximum de 15 jours. L’explication dans l’enveloppe remise par votre médecin pour faire le test est suffisamment claire et précise. Cependant, une vidéo (Dépistage du cancer colorectal) est mise à votre disposition pour vous montrer comment procéder.

 

Cette campagne du dépistage du cancer colorectal est essentiel pour détecter au plus tôt les patients à risques et leur sauver la vie, donc essentiel !

 

Dr Xavier MOSNIER-THOUMAS