Le médicament est l'article le plus contrefait

D'après le rapport des douanes françaises, le médicament est en tête des articles les plus contrefaits avec une perquisition en 2013 de 1 354 705 médicaments. En février, une saisie record de 2.6 millions de médicaments contrefaits au Havre, montre que le trafic de contrefaçons est encore très active.
Certains cachets ne contiennent aucun principe actif et constituent une tromperie aggravée du consommateur. D'autres comportent un principe actif ne correspondant pas au dosage du produit authentique et peuvent induire un risque de santé chez les patients trompés.
Cette nouvelle saisie exceptionnelle de contrefaçons de médicaments illustre la vigilance et l'implication des services douaniers dans leurs missions de protection des citoyens et des entreprises, mais aussi de régulation des échanges.

Pour votre sécurité, l'organisation de délivrance du médicament autour de pharmaciens permet de garantir l'origine du produit, son innocuité et son efficacité.
Jusqu’à présent, aucun médicament contrefait n’a été découvert dans une pharmacie en France. En effet, tout au long de la vie du médicament, depuis sa fabrication jusqu’à sa délivrance, chaque médicament est soumis à de multiples contrôles : par les autorités de santé, par les pharmaciens présents à chaque étape et par les services de douanes aux frontières. Par ailleurs, des procédés développés par les industriels permettent de connaître l’origine précise des produits.

Avec l'ouverture des pharmacies en ligne, le risque pourrait être accru mais le gouvernement et les organisations de santé (ARS, ordre des pharmaciens) veillent. Ces pharmacies doivent être sécurisée, tant pour les données qui y sont échangées que pour le risque de piratage du site. Malgré tout, nous vous recommandons de vous assurer de la provenance des médicaments achetés.
Dans ce contexte, le réseau de pharmaciens Mesoigner assurent la protection de leurs patients contre les conterfaçons et les rassurent. Le médicament part de MA pharmacie et me sont livrés très vite.


sources:
www.douanes.gouv.fr
http://www.ordre.pharmacien.fr/content/download/4904/57515/version/2/file/Medicaments-et-contrefacon.pdf

Dr Xavier MOSNIER-THOUMAS